Skip to main content

Anthony Martial cherchait une porte de sortie de Manchester United pour gagner du temps de jeu. L’attaquant français l’a trouvée. Il rejoint le FC Séville en prêt jusqu’à la fin de la saison. Le deal ne comprend pas d’option d’achat et inclut la prise en charge totale du salaire du joueur par la formation de Liga, dauphin du Real Madrid après 22 journées.

Retrouver du temps de jeu

La venue de l’international tricolore (30 sélections, 2 buts) était une volonté de Monchi, le directeur sportif andalou. A Séville, Martial peut se relancer, lui qui n’a connu que deux titularisations cette saison en Premier League. Chez les Nervionenses, il portera le numéro 22 et retrouvera un autre Français, Jules Koundé.

Laisser un commentaire