Skip to main content

Le covid-19 gâche la fête des Comores. Qualifiés pour les huitièmes de finale de la CAN l’année de leur première participation au tournoi, les Cœlacanthes sont décimés par le virus avant d’affronter le Cameroun (20h), ce lundi soir pour une place en quarts. A tel point qu’aucun de leurs trois gardiens n’est apte. Moyadh Ousseni est positif au covid-19, Salim Ben Boina est blessé à une épaule et Ali Ahamada est … négatif au coronavirus.

Négatif, Ahamada doit s’isoler

Testé positif ces derniers jours, l’ancien portier de Toulouse est remis du virus à s’en référer à son test réalisé ce lundi matin mais les autorités médicales de la CAF l’interdissent de jouer. Selon L’Equipe, Ahamada doit respecter une période d’isolement de cinq jours malgré son test négatif et ne peut pas se présenter au stade avec ses coéquipiers. Une situation très surprenante pour les Comores, qui seront contraints d’aligner dans le but un joueur de champ.

Laisser un commentaire