Skip to main content

A Budapest, sous un soleil qui devrait une nouvelle fois cogner sur la Puskas Arena, l’équipe de France et le Portugal se croisent mercredi (21h) pour une finale. Un duel pour la première place du groupe F, cinq ans après le titre glané par les Lusitanos aux dépens des Bleus sur le sol français. Cette confrontation est devenue un classique du football international. Depuis 2014, Français et Portugais ont été opposés à cinq reprises, pour deux nuls et trois victoires tricolores dont la dernière remonte au 14 novembre (1-0) en terres ibériques en Ligue des Nations. Alors pour ne pas laisser filer la tête du groupe et rester invaincus face à la Seleção depuis 1975, les Bleus devront montrer la même solidité défensive que face à l’Allemagne. L’objectif sera surtout de museler Cristiano Ronaldo, déjà buteur à trois reprises dans cet Euro 2020. Un sujet qu’a évoqué Lucas Digne lundi en conférence de presse.

Déjà 3 buts pour Ronaldo dans l’Euro

« Cristiano Ronaldo ? Quand on est défenseur, c’est l’affaire des quatre derrière car il bouge énormément sur la ligne d’attaque. Il faut l’observer et bien communiquer pour ne pas lui laisser trop d’espaces », a rapporté le latéral gauche d’Everton. Dans « les quatre » de derrière, Raphaël Varane connait mieux que quiconque le sextuple Ballon d’Or et sait également que chaque erreur peut se payer cash. « Avec Cristiano, on est habitué à être impressionné. Il a rendu l’exploit normal. Face à lui, il n’y a pas le droit à une seconde de déconcentration », a-t-il déclaré au micro de Téléfoot. Ronaldo mais pas que, puisque Bernardo Silva, Bruno Fernandes ou encore Diogo Jota dont les qualités ne sont plus à prouver tenteront d’être plus réalistes que le trio offensif français Griezmann – Mbappé – Benzema. Un match dans le match en Hongrie, avant un éventuel huitième de finale pour les deux sélections. Une statistique ne trompe pas, Cristiano Ronaldo n’a jamais marqué contre la France en six rencontres.

Laisser un commentaire