Skip to main content

Enfin gagner, tel est l’objectif de la Belgique à l’Euro ! La montée en puissance des Diables Rouges depuis 2014 est remarquable et ne demande qu’à être ponctuée par un titre. Quart de finaliste de la Coupe du Monde au Brésil cette année-là puis sur le sol français deux ans plus tard à l’occasion de la 15eme édition du Championnat d’Europe, la Belgique a été proche d’écrire une première ligne à son palmarès (hors JO) au Mondial 2018. Malheureusement pour elle, l’équipe de France a été intraitable et l’a sortie (1-0) aux portes de la finale avant de soulever le trophée quelques jours plus tard au détriment de la Croatie. Comme le dit le proverbe, la défaite rend plus fort et les Diables Rouges ont été encore plus diaboliques les mois suivants. Ils ont signé un cavalier seul impressionnant lors des éliminatoires de l’Euro avec 10 victoires en autant de sorties et 40 buts inscrits, soit quatre de moyenne par match.

Une ascension débutée en 2014

Thibaut Courtois et consorts ont également gagné leur ticket pour le Final 4 de la Ligue des Nations dans lequel ils tenteront de prendre leur revanche sur la France (7 octobre) pour une place en finale. Les joueurs de Roberto Martinez ont rendez-vous avec la Russie ce samedi (21h) à Saint-Pétersbourg pour leur entrée en matière dans l’Euro. Un stade qui ne leur rappelle pas de bons souvenirs puisque c’est dans cet antre qu’ils ont été défaits par les Bleus dans le dernier carré du Mondial. S’en suivront une rencontre contre le Danemark le 17 juin et une autre face à la Finlande quatre jours plus tard pour clôturer la phase de poules. Les Belges visent clairement la première place du groupe pour aborde la phase finale avec le maximum de confiance. Avec l’espoir de voir de voir des larmes de joie le 11 juillet à Wembley, deux ans jour pour jour après celles de détresse en Russie.

Laisser un commentaire