Skip to main content

Transféré de Montpellier à Nice cet été, Andy Delort s’est bien intégré chez les Aiglons en marquant déjà deux buts en cinq matches de Ligue 1. Mais l’international algérien, désireux de réussir dans son nouveau club, a décidé de mettre de côté sa carrière internationale. Une décision qui agace le sélectionneur algérien Djamel Belmadi, apparu très remonté ce jeudi en conférence de presse avant la double confrontation contre le Niger pour le compte des éliminatoires au Mondial 2022.

Delort veut « privilégier son club »

« Il y a quatre ou cinq jours, il m’envoie un message (…) en me disant vouloir ‘privilégier son club’ parce qu’il veut devenir titulaire, raconte avec dépit l’ancien joueur du PSG et de l’OM. Il estime qu’il va devoir se battre avec Dolberg et Gouiri. Et que pour ça il doit mettre l’équipe nationale ‘entre parenthèses’, mais uniquement pendant un an. Donc pas de CAN, déplore-t-il. Je lui ai signalé que ce genre de choses ne se disent pas par messages. Suite à ça on a eu une discussion, c’était très houleux. » Autant dire que le champion d’Afrique 2019 ne devrait pas être rappelé de sitôt en sélection.

Laisser un commentaire